Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Roch WAMYTAN
  • Homme politique, membre de l'Union Calédonienne et du FLNKS, Signataire de l'accord de Nouméa en 1998, Président du groupe UC-FLNKS et Nationalistes au Congrès de la Nouvelle-Calédonie
  • Homme politique, membre de l'Union Calédonienne et du FLNKS, Signataire de l'accord de Nouméa en 1998, Président du groupe UC-FLNKS et Nationalistes au Congrès de la Nouvelle-Calédonie

Vidéos

Citoyenneté calédonienne socle du destin commun
Présentation d'une loi de pays proposant le drapeau du FLNKS comme drapeau du Pays                   
   
Bilan des déplacements dans la région du président du Congrès (coopération interparlementaire)         
       

Archives

1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 20:56

gouverneur-generale-d-australie.JPGMme la Gouverneure générale d’Australie,

Mr le Secrétaire d’Etat pour le Pacifique,

Mr le Haut-Commissaire,

Mr le Président du Gouvernement,

Mr le Président du Sénat coutumier,

Madame la Consule générale d’Australie,

Mesdames, Messieurs,

 

Votre excellence,

 

Nous sommes très honorés de vous accueillir aujourd’hui à la villa de la présidence du congrès. A vous et à tous ceux qui vous accompagnent, nous souhaitons très chaleureusement la bienvenue.

 

La visite d’Etat que vous effectuez en Nouvelle-Calédonie pour la première fois est très importante à nos yeux. C’est l’occasion pour l’ensemble de notre représentation de vous dire notre attachement aux relations très fortes qu’entretiennent l’Australie et la Nouvelle-Calédonie.

 

L’Australie est depuis de longues années très présente dans la vie des habitants de la Nouvelle-Calédonie et ce depuis le début de l’évangélisation et de la colonisation du pays.

 

Des familles calédoniennes s’y rendent fréquemment, profitant du charme et de la grande diversité des villes et régions, la Gold Coast, le New South Wales, Sydney. Des milliers de calédoniens s’y sont fait soignés dans les plus grands hôpitaux de Sydney et Brisbane.

 

Nos jeunes, nos étudiants, nos enseignants vous rendent visite, certains y font leurs études et beaucoup rêvent de votre beau pays si dynamique. Vos universitaires écrivent en français et sont d’ailleurs publiés chez nous. Votre pays inspire la création artistique et nous révèle la grande richesse des traditions et de l’art aborigène.

 

La coopération entre nos deux pays est très large et couvre un grand nombre de secteurs, les échanges commerciaux, les investissements, le tourisme, la culture, la recherche et également la coopération militaire et la lutte contre la criminalité.

 

Ces relations très profondes, ont été concrétisées par la signature de la déclaration d’intention sur les échanges commerciaux en mars 2002 et la mise en place des consultations bilatérales entre hauts fonctionnaires sur des sujets d’intérêt mutuel en mai 2010.

 

Je suis heureux de vous annoncer que pour ce qui concerne le congrès de la Nouvelle-Calédonie, nous souhaitons également développer des liens avec les parlements australiens.

 

Pour ce faire, nous étions en mission sur Canberra il y a deux semaines et je dois dire que nous avons reçu un accueil très chaleureux de la part de nos interlocuteurs.

Nous avions d’ailleurs rencontré M. Richard Marles, secrétaire d’Etat pour le Pacifique, présent aujourd’hui dans votre délégation.

 

A l’occasion de nos entretiens avec M. Peter SLIPPER, le président de la chambre des représentants et M. John HOGG, Président du Sénat, nous avons évoqués les possibilités d’échanges entre nos deux institutions, soit :

 

- le jumelage du congrès avec l’un des parlements des Etats fédérés du Commonwealth;

- la participation à des forums de coopération interparlementaire régionaux ;

- ou l’intégration du congrès de la Nouvelle-Calédonie dans les différents réseaux des parlements, celui du pacifique, de l’union parlementaire du Commonwealth ou de l’union interparlementaire de l’Asie-Pacifique.

 

D’ailleurs, nous avons pu constater que la coopération parlementaire que mène l’Australie dans le Pacifique est très riche et que nous pouvions bénéficier de l’intervention d’experts australiens sur des problématiques communes. Ces apports de connaissances sont très intéressants pour les élus du congrès, notamment au cours de la période où s’opèrent les transferts de compétences détenues par l‘Etat français à la Nouvelle-Calédonie.

Les plus hautes autorités de l’Etat encouragent la Nouvelle-Calédonie à s’insérer au mieux dans son environnement naturel qu’est l’Asie-Pacifique, nos populations aspirent à plus de bien-être et à construire un avenir qui soit meilleur pour nos enfants.

Ainsi, en traduisant le souhait de mes concitoyens, je forme le vœux que dans le cadre du processus d’émancipation, la Nouvelle-Calédonie puisse s’engager résolument dans une ère nouvelle, celle du renforcement de la politique d’échanges économiques, sociaux et culturels avec l’Australie dans l’intérêt mieux compris pour chacun de nos pays.

Pour conclure, je tiens à vous exprimer notre reconnaissance vis à vis de la position de l’Australie qui soutient officiellement la candidature de la Nouvelle-Calédonie à un statut de membre à part entière du Forum des îles du Pacifique. Nous sommes très honorés de l’importance que vous accordez au rayonnement de notre pays dans la région et à l’attention que vous portez au suivi du processus de l’accord de Nouméa.

Votre excellence, je vais maintenant si vous le permettez vous présenter à l’ensemble des membres présents et nous prendrons ensuite le verre de l’amitié.

Partager cet article
Repost0

commentaires