Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Roch WAMYTAN
  • Homme politique, membre de l'Union Calédonienne et du FLNKS, Signataire de l'accord de Nouméa en 1998, Président du groupe UC-FLNKS et Nationalistes au Congrès de la Nouvelle-Calédonie
  • Homme politique, membre de l'Union Calédonienne et du FLNKS, Signataire de l'accord de Nouméa en 1998, Président du groupe UC-FLNKS et Nationalistes au Congrès de la Nouvelle-Calédonie

Vidéos

Citoyenneté calédonienne socle du destin commun
Présentation d'une loi de pays proposant le drapeau du FLNKS comme drapeau du Pays                   
   
Bilan des déplacements dans la région du président du Congrès (coopération interparlementaire)         
       

Archives

23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 02:26
uc.jpg16 -17 et 18 NOVEMBRE 2012
 
CIRII - LAFOA
 
----------
 
 « BÊÊDÄ MWÂCIRII KANAKY »
 
MOTION DE POLITIQUE GENERALE
·         Considérant la démarche d’accession à la pleine souveraineté,
·         Considérant l’application pleine et entière de l’Accord de Nouméa jusqu’à son terme,
·         Considérant les échéances électorales de 2014,
·         Considérant les résultats obtenus pour le scrutin 2009 en Province Sud,
·         Considérant l’opposition systématique de la droite réactionnaire à tous progrès des réformes de fond des structures économiques et sociales du Pays,
·         Considérant le manque de volontarisme de la majorité non- indépendantiste dans la mise en œuvre  des dispositions de l’Accord de Nouméa,
Réuni, le 16-17-18 novembre, en 43e congrès à Cirii - dans la région Xaracuu le Mouvement d’Union Calédonienne
 Réaffirme :
                -  Le principe non négociable de la pleine souveraineté
                -  L’obligation des transferts de compétences non régaliens avant 2014
                -  La stratégie unitaire nationaliste
Engage l’ensemble de ses structures à se mobiliser pour  mener toutes actions et démarches nécessaires pour faire de 2014 une étape ultime du processus d’accès vers la pleine souveraineté –
Appelle à la mobilisation des nationalistes pour conquérir le Congrès en 2014 :
Top 2014 est notre mot- d’ordre pour les échéances électorales à venir.
Engage le Mouvement à  proposer aux populations du Pays via le FLNKS, une vision dynamique de la Kanaky souveraine basée sur une insertion active dans la région mélanésienne et dans le bassin économique Asie-Pacifique.
Soutient : La dynamique engagée par nos structures de jeunes dans la phase d’émancipation.
RESOLUTION TOP 2014 : MAJORITE NATIONALISTE AU CONGRES
·         Considérant l’objectif d’une représentation majoritaire nationaliste au Congrès de 2014
·         Considérant, les marges de progrès  en terme  d’optimisation des voix et de réduction de l’abstentionnisme chez les électeurs indépendantistes
·         Considérant que le transfert des compétences  prévu à  l’article 27 de la loi organique doit être réalisé avant les consultations pour l’accès à la pleine souveraineté
·         Réuni, le 16-17-18 novembre, en 43e congrès à Cirii - dans la région Xaracuu le Mouvement d’Union Calédonienne
Engage les militants et responsables, chacun à son niveau, la mise en œuvre sur le terrain d’un bloc nationaliste pour les élections municipales et provinciales de 2014.
Engage toutes ses structures  à se mobiliser pour que les électeurs du Nord et des Iles  résidant en province Sud, à s’y inscrire et à voter massivement.
Engage ses structures à se mobiliser pour combattre l’abstentionnisme
Exige de l’Etat le respect des échéances sur le transfert de l’article 27 qui fera l’objet d’une inscription  lors du prochain comité des signataires.
RESOLUTION SUR LA JEUNESSE
·         Considérant que la construction du Pays repose sur notre jeunesse
·         Considérant les maux de la société Calédonienne et leurs répercussions  négatives sur notre jeunesse en manque de repères
·         Considérant que le Mouvement d’Union Calédonienne  est fondé sur les valeurs incarnées par la coutume, la religion et l’engagement politique
·         Considérant le carrefour de l’AJKM de Wharé de 27-28-29 octobre 2012 et des motions adoptées,
·         Considérant l’intérêt porté par l’AJKM sur les enjeux à venir du Pays,
Réuni, le 16-17-18 novembre, en 43e congrès à Cirii - dans la région Xaracuu le Mouvement d’Union Calédonienne :
·         Engage ses structures à se mobiliser pour soutenir notre jeunesse dans son travail d’émancipation
·         Invite les responsables de l’ensemble des institutions politiques coutumières et éducatives avec les familles, à ouvrir des espaces d’expression  afin de valoriser et responsabiliser notre jeunesse dans la construction du destin commun.
MOTION ECONOMIQUE
·         Considérant que la construction du PAYS repose sur ses richesses que sont les hommes et les femmes ainsi que ses ressources naturelles,
·         Considérant l’intérêt général du pays, considérant par ailleurs, la nécessité que les retombées économiques du Pays doivent servir, prioritairement, à l’amélioration du quotidien des populations,
·         Constatant la situation actuelle où l’exploitation minière et métallurgique ne sert que des intérêts privés, provinciaux ou multinationaux.
Réuni, le 16-17-18 novembre, en 43e congrès à Cirii - dans la région Xaracuu le Mouvement d’Union Calédonienne décide :
·         la création  d’une ENTITE PAYS au service de la maîtrise des moyens d’exploitation et des ressources du Pays
·         l’augmentation de la prise de participation du PAYS à 50,01% dans le capital social de la SLN. A ce titre, l’Union Calédonienne invite les partenaires institutionnels et économiques du Pays à adhérer à cette position.
Confirme :
·         la stratégie de diversification économique prônée par le FLNKS vecteur de création d’emplois, hors nickel.
·         le Développement Durable comme cadre et objectif des  politiques publiques, en particulier dans la mise en oeuvre du Schéma d’Aménagement et de Développement 2025,
Propose l’adaptation et un meilleur suivi de l’Actionnariat Populaire sur la base des expériences de ces dernières années,
Et propose que la Nouvelle-Calédonie s’inscrive dans une démarche de  reconnaissance du plateau continental dans la perspective d’appropriation et de valorisation des ressources potentielles qu’il recèle.
MOTION RELATIVE  AU FONCIER
·         Constatant que la réforme foncière engagée depuis 1978 a permis la restitution partielle de l’identité Kanak par les attributions foncières, le 43ème congrès réaffirme la poursuite de la revendication foncière au titre du LIEN A LA TERRE.
·         Considérant que le bilan sur la réforme foncière établie dans le cadre de l’accord de Nouméa  n’est pas conforme aux attentes du peuple Kanak, le mouvement d’Union Calédonienne interpelle l’Etat sur sa responsabilité de décolonisateur d’accompagner le pays en construction vers son émancipation.
·         Constatant l’émergence des nombreux enjeux de développement économique, sociale, culturel et d’aménagement du Pays, le 43ème  Congrès prend acte du transfert de l’ADRAF,
Dans ce cadre et dans la perspective de la mise en œuvre d’un  outil  au service de l’ensemble des populations en devenir, le 43ème congrès  exige de l’Etat son accompagnement avec les moyens humains et financiers conséquents,
Dans ce cadre et afin de favoriser l’accès aux citoyens du pays, au foncier, le 43ème congrès réaffirme sa volonté de mettre en œuvre un dispositif d’aide aux citoyens, de type accès au foncier pour les enfants du Pays.
Constatant que l’évolution de la société Kanak et celles du pays ont déstabilisées les individus, les organisations sociales, les institutions et les autorités coutumières, le 43e Congrès réaffirme sa volonté :
·         de mettre en œuvre une instance de gestion et de résolution des conflits fonciers coutumiers en concertation avec les institutions compétentes et les autorités locales
·         de fédérer les GDPL de l’ensemble du pays, dans la perspective d’accompagner et de poursuivre la réflexion  sur une meilleure gestion de cette organisation et des actions à mener
·         d’interpeller les institutions sur la mise en œuvre d’un cadastre et des projets d’aménagement.
Partager cet article
Repost0

commentaires