Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Roch WAMYTAN
  • Homme politique, membre de l'Union Calédonienne et du FLNKS, Signataire de l'accord de Nouméa en 1998, Président du groupe UC-FLNKS et Nationalistes au Congrès de la Nouvelle-Calédonie
  • Homme politique, membre de l'Union Calédonienne et du FLNKS, Signataire de l'accord de Nouméa en 1998, Président du groupe UC-FLNKS et Nationalistes au Congrès de la Nouvelle-Calédonie

Vidéos

Citoyenneté calédonienne socle du destin commun
Présentation d'une loi de pays proposant le drapeau du FLNKS comme drapeau du Pays                   
   
Bilan des déplacements dans la région du président du Congrès (coopération interparlementaire)         
       

Archives

14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 20:16

telechargement-copie-1.jpg

Déplacement en Indonésie d’une délégation institutionnelle et économique de la Nouvelle-Calédonie du 15 au 22 novembre prochain

A l’occasion de la 3ème Conférence Asia Nickel, une délégation de représentants des institutions et des acteurs du secteur minier de la Nouvelle-Calédonie se rendra en Indonésie du 15 au 22 novembre prochain. Cette délégation sera conduite par M. Roch WAMYTAN, Président du congrès. Elle sera composée du Vice-président du gouvernement, M. Gilbert TYUIENON, initiateur de cette mission, de représentants de la Province Sud, de la Province des Iles Loyauté, de la Société Le Nickel, de la Société des Mines Georges Montagnat, de la Société MKM (Mai Holding Compagnie), de la direction de l’industrie, des mines et de l’énergie de la Nouvelle-Calédonie et du service de la coopération régionale et des relations extérieures du gouvernement. 

Cette mission, tout à fait historique, a pour objectif de permettre la fondation entre ces deux pays du grand arc mélanésien d’un dialogue institutionnel et politique légitimé par leur proximité géographique et leur culture commune. 

De surcroît, la Nouvelle-Calédonie et l’Indonésie constituent, à elle seules, environ 90 % des ressources nickélifères mondiales. Cette réalité justifie, conformément à ses compétences statutaires, que la Nouvelle-Calédonie puisse développer avec cette grande puissance économique membre du G20, une relation d’échange et de coopération dans le domaine de l’industrie du nickel. 

Ce déplacement s’inscrit dans une démarche plus globale préconisée par le schéma de mise en valeur des richesses minières et consistant à nouer des relations bilatérales durables avec les principaux pays miniers de la grande région Pacifique.

Ce déplacement doit ainsi permettre aux responsables politiques de la Nouvelle-Calédonie et aux représentants de son industrie du Nickel, de rencontrer leurs homologues Indonésiens afin d’échanger sur leurs visions stratégiques respectives du contexte actuel de dépression du secteur.

La situation de l’industrie du Nickel est en effet inquiétante. La surproduction mondiale qui se traduit notamment par la constitution de stocks à des niveaux historiques semble en être une des principales  raisons. La seule observation des indicateurs économiques et sociaux actuels de la Nouvelle-Calédonie, fortement corrélés aux activités liées au nickel, indique l’importance économique et sociale de cette mission.

L’Indonésie exporte de plus en plus de minerais de nickel vers la Chine au détriment de son développement endogène et, plus inquiétant, au détriment du cours du nickel en raison d’une surproduction chinoise massive de Nickel Pig Iron (NPI) résultant de ces exportations considérables. Ce déplacement doit donc permettre à la délégation calédonienne de sensibiliser les autorités gouvernementales indonésiennes à cette réalité et de s’informer sur les modalités d’application des dispositifs législatifs indonésiens en cours de définition destinés précisément à encadrer ces exportations de minerais de nickel.

Dans cette perspective, la délégation débutera sa mission par la visite d’une usine de nickel de la société indonésienne ANTAM sur l’île de Salawesi et du projet mené par la société française ERAMET de Weda bay dans l’archipel des Moluques. Elle poursuivra ensuite sa mission à Jakarta en participant à la 3ème conférence Asia Nickel. 

En marge de cette conférence, il est prévu que certains membres de la délégation s’entretiennent avec les ministères en charge des affaires étrangères, des mines, de l’énergie, de l’Industrie, du commerce et des finances. Enfin, les délégués seront reçus par l’Ambassadeur de France à Jakarta.

Au chapitre économique, il est prévu que la délégation rencontre l’état-major de la société minière d’Etat PT ANTAM ainsi que les représentants en Indonésie du groupe Glencore, du groupe Eramet et de la Société Vale.

Il s’agira de la première visite d’une délégation calédonienne à haut niveau en Indonésie. Le Consul général d’Indonésie en Nouvelle-Calédonie, M. Ade SUKENDAR accompagnera la délégation à Jakarta.

Le Président du Congrès de la Nouvelle-Calédonie

Roch Wamytan

 

Partager cet article
Repost0

commentaires